Hey les PO Men & Women,

Bon, comme cela vous gazzzz de voter pour PO lors de vos rp, ou tout simplement entre deux post, ce petit message servira à vous permettre de voter rapidement sur le top site triumvirat en cliquant sur l'image ci-dessous =D

Mici, By STAFF




 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

« Not Strong Enough. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

hi everybody, i'm
Elyne Myst
nice to meet you !

Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 24
Localisation : Playin' Drums somewhere in the world. :)
Emploi/loisirs : Music !


Poké-Carte
Poche Objets.: Vide
Niveau du/des pokémon.: 5
<left><b>Statistiques.</b> Statistiques.:
MessageSujet: « Not Strong Enough. » Dim 13 Fév - 19:34


    Cramois’île. Une sorte de petit cap au milieu de l’océan, avec peu d’habitations et un manoir que tout le monde disait hanté. C’était la ville natale d’Elyne Myst, une jeune femme ambitieuse et peu banale qui voulait vivre de musique uniquement, qui rêvait de donner des concerts et de faire hurler la foule après un solo de guitare astronomique ou après quelques frappes sur une double pédale. Bien sûr, ce n’étaient que des idées qui se formaient petit-à-petit dans son esprit mais auxquelles elle ne croyait pas de tout son être. Une sorte de pensée qui restait encrée dans sa mémoire et qui n’arrivait pas à s’effacer, histoire de la faire rêver un peu avant de retomber à la dure réalité. En plus, sa maison ne pouvait à peine accueillir sa batterie. Elle voulait la modifier, ajouter des toms et des cymbales, rien à faire. Il n’y avait pas assez de place. Comme si elle était continuellement oppressée alors qu’elle vivait plutôt aisément. De toutes manières, elle avait 19 ans et comptait bien partir de la maison un jour. Comment, elle ne le savait pas encore. Elle n’avait aucun job, était persuadée que la musique la mènerait quelque part tant bien que mal. Ses parents lui donnaient encore de l’argent de poche, mais la poussaient de plus en plus à faire quelque chose de sa vie. Car à part fumer des cigarettes sur le balcon et gratter de temps à autres, elle ne faisait pas grand-chose. Elle s’en fichait pas mal, car elle savait pertinemment que ses parents ne la jetteraient pas dehors tant qu’elle ne l’avait pas décidé elle-même. C’était peut-être un peu trop facile, mais ses géniteurs étaient encore plus naïfs qu’elle.


• • •

    Elle écrasa sa cigarette dans le cendrier et descendit l’escalier qui menait au salon après que sa mère ait hurlé son prénom. Elle ne se pressait pourtant pas, car la plupart des fois où sa maman l’appelait ainsi, c’est qu’il n’y avait rien de grave… Peut-être les poubelles à descendre, la machine à vider, les chats à nourrir… Sauf que cette fois-ci, l’information était un peu plus importante, elle allait même peut-être changer la vie de notre jeune femme.

    « Ouep ? »
    « Elyne, viens par là, j’ai reçu une lettre de ton cousin ! Tu sais, de Bourg-Pa… »
    « Oui oui, je sais. Elle est pour moi ? »

    Sa mère fit un signe de la tête et l’adolescente s’approcha pour prendre cette étrange enveloppe. À vrai dire, le cousin qui lui avait écrit n’envoyait jamais aucune lettre à personne. Il était du genre à rester enfermer chez lui à étudier les Pokémon, un style de scientifique raté qui pensait encore pouvoir faire quelque chose de sa vie. Il était pourtant jeune et c’était presque dommage de le voir ainsi. Peut-être avait-il peur de mettre le nez dehors pour se rendre compte de ce qu’était la réalité. En tout cas, cette lettre intrigua Elyne, qui alla chercher une pomme tout en regardant cette feuille blanche qu’elle avait dans la main de façon intéressée. Elle croqua dans son fruit, remercia à peine sa mère et monta les escaliers le regard toujours fixé sur l’enveloppe.

    « Tu me diras ce qu'il t'a dit ! »

    Elyne laissa échapper un son léger, une sorte de grommèlement qui ne voulait rien dire, et claqua la porte derrière elle. Elle s’affala sur son lit, laissant sa pomme rouler là où elle le souhaitait, et elle tint la lettre de ses deux mains avant de l’ouvrir, curieuse, et de lire son contenu.



Citation :

« Elyne,

Je sais que ton but n’est pas de faire ta vie en la compagnie d’un Pokémon, mais j’ai découvert récemment un jeune spécimen qui pourrait te plaire… En réalité, c’est la première fois que je vois un Pokémon pareil et j’ai pensé à toi. J’ai parlé avec ton père il n’y a pas si longtemps que ça et il m’a dit que tu ne faisais pas grand-chose de ta vie. Mes mots sont rudes, mais intéresse-toi peut-être à une autre voie que celle de la musique. Viens me voir si l’envie te prend. Ton cadeau ne t’attendra pas des années.

Amitiés, Axel Hiro. »


    Elle avait les sourcils froncés et du relire la lettre une ou deux fois de plus avant de la lâcher sur son lit et de regarder le plafond d’un air pensif. Elle aimait penser, plus qu’autre chose. S’évader, rêver, partir dans des théories incroyables et faire part entière d'un autre univers l'espace d'un instant. Le monde autour d’elle commençait à ne plus ressembler à rien et les bruits s’estompaient au fur et à mesure que son esprit divaguait.

    * Un Pokémon… Moi ? Je ne sais à peine tenir un bébé dans les mains et il faudrait que je m’occupe d’une petite bestiole toute la journée… Que je lui donne à manger et tout ce bazar qui s’en suit. J’sais pas si je suis prête. J’sais pas. J’sais pas si j’ai envie de faire ça, j’sais même pas si j’ai envie de partir de cette baraque pour marcher des kilomètres chaque jour… Je pourrais me prendre un appart’… *

    Ses pensées allaient de plus en plus loin, et à peser le pour et le contre, l’idée de se trouver un appartement quelque part au centre ville afin de ne pas toujours devoir dormir dans un hôtel ou dans une auberge était plutôt bonne. Elle imaginait déjà un studio à Céladolpole, que ses parents financeraient un peu si elle se lançait dans la grande aventure. Plus elle divaguait, plus elle somnolait, plus ses yeux se fermaient lentement au son de la douce berceuse rock’n’roll qu’elle avait mit à un volume bas. On dit souvent que la nuit porte conseil.


• • •

    Elle se réveilla tôt ce matin-ci. Son sommeil l’avait légèrement tourmentée et elle avait rêvé de Pokémon, ce qui ne lui arrivait pas souvent. La lettre de son cousin l’avait perturbée et elle décida d’en parler à ses parents lors du petit déjeuner. Mais avant cela, elle prit sa guitare et voulu jouer un morceau. Rien ne lui venait. Elle se creusa les ménages pour en conclure qu’il était trop tôt pour faire bouger son poignet. Elle se leva, s’étira en se faisant craquer le dos et descendit avec peine les escaliers habituels.

    « Äiti… La lettre d’Axel parlait de Pokémon. »
    « De Pokémon ! Oh ! Tu sais, quand j’avais ton âge, j’avais un charmant Chenipan ! Il a évolué puis… »
    « Ouais, ouais. Bref. Il veut que j’aie le voir, qu’y’ m’donne un Pokémon. J’sais pas trop quoi, il n’a pas précisé… Mais il n’a pas l’air ordinaire. »
    « Chérie c’est super ! Tu pourrais commencer une belle aventure ! »

    Elyne soupira, bu d’une traite son verre de lait et jeta un coup d’œil à son père qui n’avait pour le moment prononcé aucun mot.

    « Isä… T’as rien à dire ? »
    « Boh, tu sais… Ta sœur est partie de la maison pour élever des Pokémon elle aussi. Apparemment, elle réussit sa vie. Pour moi, tant qu’on garde de tes nouvelles… »
    « Je compte me prendre un appartement à Céladolpole. J’y ai réfléchit. »

    La conversation continua ainsi de longues minutes, pour en conclure que ses deux parents la soutenaient. Ils disaient que ça lui permettrait de revoir sa grande sœur et qu’elle pourrait même lui donner des conseils, ce qui n’était pas faux. Cela faisait maintenant trois ans qu’elle passait sa vie à élever des Pokémon et à en prendre soin. Elle passait de temps en temps à la maison, mais cela devenait de plus en plus rare, à cause de son travail qui lui demandait beaucoup d’efforts.


• • •

    Elyne laissa une semaine s’écouler afin d’être sûre et fin prête à débuter une nouvelle vie. Elle s’était trouvé un petit appartement dans la grande ville et avait déjà vidé sa chambre de quelques petites choses qu’elle voulait à tout prix avoir après son déménagement. Le propriétaire lui a donné la permission de mettre sa batterie à la cave, elle avait pris ses deux guitares, ses coussins sans lesquels elle ne pouvait pas dormir, un sac à dos rempli de plein de choses inutiles, elle avait mis tous ses habits dans différents cartons et avait fait et refait le tour de sa chambre afin de ne rien oublier. De toutes manières, l’essentiel était là et le jour de son départ avait déjà commencé. Elle se coiffa en vitesse, mais ne prit pas la peine de se maquiller. Avec l’aide de ses parents, elle descendit les cartons pour les amener au bateau de son père, puis une petite camionnette les prendrait à Bourg Palette avant de les amener à son nouveau chez elle.

    « Chérie, je n’arrive pas à croire que tu vas partir aujourd’hui… »

    La famille se trouvait déjà près du quai, le vent soufflait et la température n’atteignait à peine les dix degrés. Les cheveux de la jeune adulte faisaient n’importe quoi à cause de la bise et elle était obligée de les remettre comme il le faut toutes les trente secondes. Elle regarda sa mère avec ses grands yeux et cette dernière l’enlaça fortement avant de la lâcher et de la laisser monter à bord. Elle lui fit un dernier signe de la main qu’Elyne acquiesça avec un hochement de tête avant que le petit bateau se mette à démarrer. À présent elle ne pouvait plus reculer, tout avait commencé. Sa nouvelle vie.


• • •

    « La nuit, le ciel, les étoiles. Une chaleur de printemps transperçant mon coeur glacé, paralysant mon corps sur ce dernier mouvement. Se rappeler du passé et se dire que les souvenirs ne sont que superficiels. Qu'ils ne sont que de petits grains de sable qui s'écoulent petit-à-petit et dont on ne s'inquiètera jamais. Lever les voiles et partir à la vue de ce paysage qui finira par disparaitre lui aussi. »


• • •

    » Apparition d'un Pokémon
    » Salamèche lance Griffe

    Merci ! (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

hi everybody, i'm
Master PO [PNJ]
nice to meet you !

Nombre de messages : 311


Poké-Carte
Poche Objets.: Vide
Niveau du/des pokémon.: 5
<left><b>Statistiques.</b> Statistiques.:
MessageSujet: Re: « Not Strong Enough. » Lun 14 Fév - 23:28

HRPG : La prochaine fois que tu combats, tu devras demander dans le sujet ICI Very Happy Merci à toi <3
Bon, passons à ta rencontre donc, voilà le choix de pokémon sauvage que j'ai fais.


De la bestiole ! Un pokémon vous agresse ! Roucool [Shiny] ennemi sort des buissons ! HAAA, le combat est engagé avec le Roucool [Shiny] ennemi.




TYPE du Pkmn.


LEVEL : 7
NATURE : ASSURÉ
PV : 22
Attaque : 10
Défense : 11
Att Sp : 9
Def Sp : 9
Vitesse : 12

Que voulez vous faire, dresseur Elyne ?
ATTAQUER | POKEBALL | SAC | FUIR.

_________________

[J]ust [M]e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

hi everybody, i'm
Elyne Myst
nice to meet you !

Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 24
Localisation : Playin' Drums somewhere in the world. :)
Emploi/loisirs : Music !


Poké-Carte
Poche Objets.: Vide
Niveau du/des pokémon.: 5
<left><b>Statistiques.</b> Statistiques.:
MessageSujet: Re: « Not Strong Enough. » Mar 15 Fév - 20:04

[ OMG un Roucool Shiney. Merci ! *-* Et sorry pour la petite erreur. Je posterai dans le sujet. (: ]

    Le trajet en bateau était tout à fait supportable. Elyne et son père durent subir quelques vagues au départ de Cramois’île, mais le calme était très vite revenu lorsqu’ils s’étaient approchés de Bourg Palette. Cependant, la jeune femme était toute décoiffée et se remettre les cheveux en place n’était pas l’une de ses activités préférées. Lorsqu’elle pu enfin mettre pied à terre, elle était plutôt contente. Le parcours n’avait pas duré une éternité et ils étaient arrivés à midi pile près du laboratoire à son cousin, qui lui servait de maison mais qui n’en avait plus du tout l’air. Des restes de matériaux à l’extérieur, certains murs que les flammes avaient envahis, des tuiles manquantes… Un scientifique certes, mais pas très doué.

    « Bien. Te voilà arrivée… Je n’ai pas le temps de discuter avec Axel, mais passe-lui le bonjour de ma part. »

    Elyne acquiesça, fit la bise à son père et rangea les quelques dernières affaires qui trainaient dans la camionnette qui était déjà arrivée et prête à repartir en direction de Céladolpole. La brunette avait cependant gardé un sac en bandoulière, où elle rangeait ses affaires les plus importantes, et sa guitare qui ne pesait plus grand-chose à force de la porter sur le dos. Après tout, le chemin risquait d’être long et elle ne pouvait pas s’empêcher de jouer une ou deux mélodies de temps en temps.


• • •

    Le laboratoire avait le même aspect que celui auquel s’attendait Elyne. Des débris et des choses inutiles dans tous les coins, quelques Pokémon qui se promenaient où bon leur semblaient, des ordinateurs cassés et quelques autres qui arrivaient au bout de leur peine… Ceci n’étonna pas la jeune femme qui reconnaissait de suite les manières très peu maniaques de son cousin, qu’elle cherchait d’ailleurs, car ce dernier n’avait pas répondu lorsqu’elle avait sonné… Peut-être que la sonnette ne marchait plus non plus. En tout cas, cette maison était une vraie mine de bazar, au point où on ne savait plus trop où mettre les pieds.

    Elyne trouva son cousin quelques minutes plus tard, dans ce qui devait être sa chambre. Elle ne se gêna pas pour entrer et le surprendre. Il lui faisait dos et ne mit qu’un dixième de seconde pour se retourner, la main sur le cœur et les yeux ( bien que cachés par des lunettes noires ) écarquillés.

    « Elyne, bon dieu ! Toque avant d’entrer… »
    « J’ai sonné une bonne cinquantaine de fois et j’commençais à m’les geler moi. »
    « Ah, oui, la sonnette… J’oublie toujours de la réparer. »

    C’est donc bien ce qu’elle pensait. Elle souri et lâcha un soupir amusé. Axel frotta ses lunettes à l’aide de sa chemise et les posa sur le rebord de son bureau avant d’entrainer l’adolescente dans une pièce au sous-sol. Sûrement son vrai laboratoire, celui avec plein de microscopes et ce genre de choses qu’Elyne n’avait jamais aimées à l’école. Ils descendirent et se retrouvèrent dans une petite pièce chaleureuse, accueillante et rangée. Elle avait du mal à y croire et du regarder plusieurs fois autour d’elle afin de se demander si elle était bien dans la même maison. Les murs étaient peints en blanc, le canapé était orné de coussins uniquement et non pas d’objets bizarres, le bureau était rangé et tout était en ordre. Étonnant, mais appréciable. Elle ne fit aucun commentaire et pris place sur le fauteuil après que son cousin le lui ait proposé.

    « Bon, bon, bon… Où l’ai-je mise ?… »

    Axel se parlait tout seul et Elyne eut un froncement de sourcil avant de deviner qu’il parlait de la Pokéball qui contenait le Pokémon étrange qu’il devait lui donner. Elle ne savait pas trop à quoi s’attendre. De quel type il serait, son caractère, ses envies, son humeur… Toutes ces choses qu’elle allait devoir apprendre au fil du temps passé avec ce Pokémon. Mais elle était prête, elle avait pris toutes les mesures possibles pour qu’il se sente bien et pour qu’ils puissent évoluer ensemble. Elle ne voulait en aucun cas que le Pokémon ne se sente pas à l’aise avec qu’elle ou qu’ils ne s’entendent pas. Elle souhaitait que tout se passe pour le mieux.

    « Sala ? »
    « Ah, tu es là, chenapan ! »

    Elyne eut une légère grimace de dégout en attendant la manière dont son cousin parlait, mais fut de suite amadouée à la vision de cette charmante petite bestiole qui se cachait derrière un carton. Le Pokémon ne laissait qu’un bout de sa tête apparaitre ainsi que sa main, et ses grands yeux, tout aussi grands que ceux d’Elyne, fixaient les deux cousins avec timidité et retenue. Axel alla près de lui avec un sourire d’encouragement et le pris dans ses bras en évitant de se brûler avec la petite flamme qui faisait briller le bout de sa queue.

    « C’est vrai que tu n’aimes pas beaucoup les Pokéball… »

    Le Pokémon lança un sourire malicieux à son porteur et lorsque ce dernier tendit le petit animal à Elyne, elle tenta de le prendre tant bien que mal et le posa sur ses genoux. Ils se regardèrent quelques instants. Le Salamèche paraissait curieux et la jeune femme paraissait… Heureuse. Une expression qui ne se lisait pourtant que très peu souvent dans son regard, qui n’exprimait pas grand-chose en règle générale. Ils finirent par se sourire tous les deux et Axel suivit le mouvement.

    « Salut toi… Moi c’est Elyne. Désolée si j’te plais pas, mais faudra faire avec un petit moment… Et c’est quoi ton p’tit nom ? »
    « Sala… Salamèche ! »
    « C’est un Pokémon que tu ne pourras pas trouver très facilement par ici. J’ai tout de suite pensé à toi en le voyant et apparemment, vous avez l’air de bien vous entendre ! »

    Elyne et Salamèche se regardèrent encore une fois et se lancèrent tout deux un sourire de satisfaction et de début d’amitié. Bien sûr, les liens ne se créent pas comme ceci, il fallait apprendre à se connaitre, même avec un Pokémon. Mais le courant passait et Salamèche avait l’air d’apprécier la compagnie de la jeune fille, du moins pour le moment.


• • •

    Après une tasse de chocolat chaud, une longue discussion et des petits jeux en compagnie de son nouveau Pokémon, Elyne remercia Axel du fond du cœur, récupéra la Pokéball respective à Salamèche et elle eut même droit à un cadeau de son cousin, un Pokédex nouvelle génération qu’il avait acheté deux fois par erreur et qui lui servirait beaucoup lors de son voyage à travers Kantô. Mais pour le moment, sa mission première était d’aller à Céladolpole et de retrouver son chez soi afin de se reposer un peu et de s’occuper avec Salamèche, dont elle allait très vite trouver un petit surnom. Comme Axel n’avait pas de voiture et qu’il n’y avait pas d’autres moyens que de marcher un moment jusqu’à la prochaine ville au moins, Elyne et son nouveau compagnon durent prendre la direction de la Route 1, semée de Pokémon divers qu’ils allaient devoir affronter. À vrai dire, cela faisait un peu peur à la jeune femme qui se lançait à peine dans sa nouvelle vie, qui ne savait même pas gérer un combat. Il fallait apprendre et, d’après Axel, tout cela venait très vite. L’instinct de Dresseur, on l’a ou on ne l’a pas. Et vu l’enthousiasme de Salamèche, Elyne le possédait. Au moins un peu.


• • •

    « Tout ce que tu vois sera bientôt détruit, et tous ceux qui assistent à cette dissolution seront bientôt détruits, et celui qui meurt dans l'extrême vieillesse sera réduit au même point que celui dont la mort fut prématurée. »


• • •

    » Salamèche attaque avec Griffe sur Roucool Shiney.

    Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

hi everybody, i'm
Master Shadow [PNJ]
nice to meet you !

Masculin
Nombre de messages : 119
Age : 24
Localisation : Je suis dans ton ombre et ton ombre est mienne MUHAHAHAHAHA!
Emploi/loisirs : Voir dans le coeur des gens et faire que le sombre triomphe sur la lumière


Poké-Carte
Poche Objets.: Vide
Niveau du/des pokémon.: 5
<left><b>Statistiques.</b> Statistiques.:
MessageSujet: Re: « Not Strong Enough. » Mar 15 Fév - 21:10

Attaque : Griffe.
Salamèche utilise l'attaque "griffe" sur Roucool.
Roucool perd 16 PV.
Roucool riposte !
Roucool lance l'attaque "charge".
Salamèche perd 12 PV.



    PV restant des pokémons du combat.
    ROUCOOL : PV : 06
    SALAMÈCHE : PV : 06


Que voulez vous faire ?
ATTAQUER | POKÉBALL | SAC | FUIR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


hi everybody, i'm
Contenu sponsorisé
nice to meet you !


MessageSujet: Re: « Not Strong Enough. »

Revenir en haut Aller en bas

« Not Strong Enough. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE MONDE POKÉMON :: x KANTO| TRAINERS COUNTRY | Modo : Volt. :: Bourg Palette :: Hautes herbes-